Filtre à Sable pour Piscine : Pourquoi est-ce le plus fréquent ?

Le filtre à sable est le plus utilisé dans les piscines creusées traditionnelles.

Cet engouement s’explique par son très bon rapport qualité / prix. Il offre une qualité de filtration suffisante même pour les piscines avec un gros volume d’eau. Et à l’usage, il présente peu de contraintes quand on a appris à l’utiliser et à l’entretenir correctement.

Le rôle d’un filtre de piscine est de permettre à l’eau de conserver sa clarté et son aspect cristallin. La filtration de l’eau n’est pas suffisante à elle seule. Il faut lui adjoindre un traitement chimique pour désinfecter l’eau et lui permettre de rester saine et accueillante pour les baigneurs.

filtre-a-sable-piscine
Un filtre de piscine avec vanne sur le côté (modèle Astra Pool)

Filtre à sable pour piscine : portrait

Le filtre à sable est une cuve que l’on remplit de sable. Il est accompagné d’une vanne multivoie qui permet d’orienter le sens de l’eau dans le circuit hydraulique.

La vanne peut être au dessus du filtre, mais il est préférable de choisir un modèle avec vanne sur le côté pour faciliter la maintenance du filtre et pour permettre un contrôle visuel de l’intérieur du filtre par le dessus sans avoir à l’ouvrir.

Le sable est le filtre, la cuve est juste un contenant

Quand la pompe est en fonctionnement et que la vanne du filtre est en position filtration, l’eau de la piscine entre par le haut de la cuve et passe dans les grains de sable. Le sable draine et retient les impuretés qu’elle contient.

Lorsque l’eau arrive en bas de cuve, la plupart des impuretés qu’elle contenait ont été capturées par le sable. Et l’eau repart vers la bassin, propulsée par la pompe de filtration.

Le sable peut retenir des impuretés quasi invisibles à l’oeil nu

Le sable est reconnu pour sa capacité à retenir les impuretés de plus de 15 à 40 microns d’épaisseur. Ce qui laisse peu de chances à la plupart des micro-organismes de repartir vers le bassin. Mais cela indique aussi qu’il n’est pas capable de filtrer 100% des impuretés. Tous les déchets de taille inférieure repartiront dans le bassin.

La solution la plus courante est alors d’ajouter un agent floculant ou clarifiant dans le bassin pour agglomérer entre elles les particules les plus fines afin de les rendre suffisamment épaisses pour se laisser emprisonner lors de leur prochain passage dans le filtre. C’est une manière de doper le pouvoir filtrant du sable, notamment après un traitement choc lorsque la piscine a été prise par les algues ou que son eau se trouble.

Plus il est âgé et plus son pouvoir filtrant diminue

Les grains de sable perdent de la masse à leur périphérie au bout de quelques années d’utilisation. A force d’être ballottés et frottés les uns contre les autres quand l’eau passe à travers le filtre, les grains de sable s’arrondissent.

C’est un phénomène naturel que vous pouvez aussi observer avec les galets en bord de plage ou de rivière. La conséquence de cette usure naturelle est alors évidente. De plus en plus d’impuretés passent à travers ses mailles.

Il doit être remplacé tous les 5 à 7 saisons

Dans ce cas, la solution est de remplacer le vieux sable par du sable neuf. L’opération n’est pas compliquée mais un peu pénible. Elle prend entre 30 minutes et 2 heures selon le volume de sable à remplacer et l’accessibilité au filtre. C’est une opération à renouveler tous les 5 à 7 saisons. Parfois plus rapidement, si le sable montre des signes de fatigue prématuré. Parfois plus tardivement, si son pouvoir filtrant reste de qualité correcte au delà de ce délai.

Avant d’en arriver au remplacement du sable, il peut aussi être judicieux d’ajouter des diatomées dans le filtre car c’est une matière qui filtre plus fin que le sable (5 à 15 microns).

L’entretien courant d’un filtre à sable

Dans l’intervalle entre la mise en place du sable neuf et son complet remplacement, le sable doit être entretenu. A force d’emprisonner et d’accumuler les impuretés contenues dans l’eau du bassin, il finit par s’encrasser. L’impact direct est la mise sous pression du réseau hydraulique de la piscine. Un peu comme si votre piscine était constipée et qu’il fallait l’aider à évacuer…

Le manomètre est l’indicateur à suivre

Pour savoir si sa piscine est constipée, il faut se fier à la jauge du manomètre. C’est lui qui indique si la pression dans le circuit hydraulique est normale ou un peu trop haute. Ce manomètre est généralement installé sur le haut du filtre.

Lorsque sa flèche monte un peu trop dans le rouge, il est temps de rincer le filtre. Si votre installation n’a pas de manomètre, vous pouvez aussi vous fier au débit au niveau des buses de refoulement. C’est par là que l’eau revient dans le bassin. S’il est poussif ou un peu faiblard par rapport à d’habitude, cela indique généralement que l’eau circule moins bien dans le filtre parce qu’il est encrassé.

Autre indicateur éventuel, le bruit de la pompe, anormalement élevé comme si elle forçait. Mais sur le fond, l’indicateur le plus fiable reste le manomètre. Si vous n’en avez pas, il est judicieux d’en installer un. D’autant plus que c’est simple à faire et que ça ne coûte qu’une poignée d’euros.

Faire un lavage / rinçage du filtre lorsqu’il est encrassé

C’est une opération en 2 temps où vous devez manipuler la vanne multivoie pour modifier le parcours de l’eau dans le filtre. Attention, il ne faut jamais manipuler la vanne multivoie lorsque la pompe est en fonctionnement. Il faut toujours arrêter la pompe avant de manipuler la vanne du filtre.

La première étape consiste à mettre la vanne en position lavage. C’est la position opposée à la marche normale (filtration). Le lavage peut durer plusieurs minutes selon l’état d’encrassement du filtre. En position lavage (backwash), l’eau passe dans le sens inverse. Du bas vers le haut du filtre. Puis s’en va vers l’égout. Le but étant d’envoyer à l’égout les impuretés emprisonnées par le sable.

La deuxième étape consiste à rincer le filtre. Une fois que le sable est lavé, il faut mettre la vanne en position rinçage. L’eau reprend son sens normal de circulation, du haut vers le bas du filtre et s’en va aussi vers l’égout. Le but est de rincer les canalisations.

Si vous sautez cette étape et remettez directement la vanne en position filtration, vous allez renvoyer les impuretés résiduelles directement dans la piscine. Ce serait dommage. Le rinçage ne dure pas plus de 30 secondes. Autant prendre l’habitude de le faire.

Une fois que le sable est lavé et rincé, il ne reste plus qu’à passer à la troisième étape : remettre la vanne en position filtration.

Pour conclure

Le sable est le filtre le plus couramment utilisé en piscine parce qu’il ne coûte pas cher (voir prix sur amazon) et qu’il est fiable et reste efficace pendant de nombreuses années. L’entretien courant du filtre peut paraître un peu obscur au départ. Mais avec un peu de pratique, on se rend vite compte que c’est aussi quelque chose de simple.

Si vraiment vous avez un souci bloquant ou trop dérangeant avec votre filtre à sable, n’oubliez pas que vous pouvez faire appel à une entreprise spécialisée.