Que faut-il savoir avant d’acheter un abri de piscine cintré ?

Classique droit, plat, en dôme, à pans coupés ou cintré… les types d’abris de piscine sont multiples et il n’est pas toujours évident de faire le bon choix. Pour comprendre et pour prendre une décision basée sur des critères objectifs, mieux vaut étudier chaque option dans le détail. Ici nous nous penchons sur les abris de piscine cintrés, de manière à vous apporter toutes les clés qui vous aideront dans votre décision d’achat.

L’abri de piscine cintré en quelques mots

Intermédiaire entre l’abri de piscine droit et l’abri de piscine en anse de panier, l’abri de piscine cintré se caractérise par des parois droites verticales et un toit arrondi. La structure principale, quant à elle, est composée d’un châssis en aluminium thermolaqué, en bois ou en acier, dont les couleurs varient en fonction des goûts des propriétaires et de l’esthétique générale de l’espace extérieur. Dans sa forme « standard », l’abri de piscine cintré est composé d’aluminium et de polycarbonate, mais de nombreux matériaux sont proposés par les fabricants : verre, PVC, résine translucide, plexiglas…

Versatile, l’abri de piscine cintré varie en fonction de l’emplacement et de l’esthétique de l’espace extérieur et c’est pourquoi les fabricants proposent plusieurs types d’abris.

Types et options d’abris de piscine cintrés

Bien qu’il soit généralement symétrique, l’abri de piscine cintré peut prendre une forme asymétrique lorsqu’il est accolé à un mur. Ceci dépend bien évidemment de l’endroit où se trouve le bassin. Parmi les types d’abris de piscine cintrés, on retrouvera donc des variations de formes : adossé à la maison, accolé à un mur (de maison ou de jardin) ou indépendant (lorsque la piscine se situe au milieu du jardin).

La hauteur des abris de piscine cintrés peut varier également. Vous souhaitez profiter de votre piscine en été comme en mi- saison : il sera plus judicieux d’opter pour un abri de piscine cintré haut, permettant le déplacement des personnes autour de l’espace de nage. Si, au contraire, vous préférez un abri de piscine plus discret et que votre priorité reste la sécurisation de l’espace de nage ou la préservation du panorama derrière le bassin par exemple, un abri de piscine mi-haut pourra être envisagé.

Des options pour plus de confort

Selon les fabricants, plusieurs options se présentent quant au choix d’un abri de piscine cintré. Elles concernent principalement :

  • La façade, qui peut être démontable ou rabattable
  • Les portes coulissantes doubles ou latérales, permettant l’accès au bassin lorsque l’abri est fermé
  • Le matériau utilisé pour les parois : par exemple, il est possible de choisir des côtés transparents en polycarbonate pour une parfaite vision extérieure / intérieure
  • Une motorisation, permettant l’ouverture et la fermeture de l’abri sans effort
  • Les coloris, pour que votre abri de piscine soit esthétique et adapté à votre espace extérieur

Les avantages des abris de piscine cintrés

On a tendance à comparer les abris de piscine cintrés avec les abris de piscine angulaires, en raison de leur ressemblance en termes d’utilisation et de forme, à la base. En comparaison avec les abris angulaires, les abris de piscine cintrés sont plus résistants, du fait qu’ils sont formés de modules composés chacun de plusieurs arceaux. Leur forme voûtée leur confère donc une résistance supérieure au poids du vent ou de la neige par exemple. Par ailleurs, ils présentent moins de zones de faiblesse à renforcer comme les pièces de coude ou les pièces de faitage existant sur les abris angulaires.

Un abri de piscine cintré possède une forme arrondie qui permet aux débris (insectes, feuilles, brindilles) de glisser le long des parois et de ne pas s’accumuler sur le toit comme cela peut être le cas d’un abri plat. Un avantage indéniable en matière de visibilité extérieure et d’entretien, mais également en termes de durabilité. Il faut en effet savoir que le vieillissement prématuré des abris de piscine est lié à l’accumulation de débris sur les parois et sur la structure principale.

Sur le plan esthétique, les abris de piscine cintrés apportent une touche de modernisme appréciée par de nombreux propriétaires. Le choix de la hauteur de l’abri et les options (de matériaux et de couleur notamment) permettent de faire en sorte que l’abri soit parfaitement intégré à l’habitation aussi bien qu’à l’environnement extérieur.

Quelques inconvénients à prendre en compte

En choisissant un abri de piscine cintré, il vous faudra prendre en compte un ensemble d’éléments, de manière à faire un achat intelligent et réfléchi. Si vous voulez brûler les étapes et éviter les démarches administratives liées au permis de construire, obligatoire pour installer un abri de piscine cintré en version haute, par exemple, vous le regretterez peut-être par la suite… Il en est de même pour les matériaux : le bois et le verre sont plus chers à l’achat, mais également plus esthétiques et plus durables dans le temps.

Lors de votre achat, pensez à l’utilisation que vous ferez de votre piscine, mais également à la valeur ajoutée qu’apportera votre abri de piscine à l’ensemble de votre habitation. En d’autres mots : pensez au long terme !

Dernier point – et non des moindres – pour que votre abri de piscine cintré soit en conformité avec la réglementation en vigueur, il doit impérativement être conforme à la norme NF P 90-309 afin d’éviter tout risque de noyade.

Filtre à Sable pour Piscine : Pourquoi est-ce le plus fréquent ?

Le filtre à sable est le plus utilisé dans les piscines creusées traditionnelles.

Cet engouement s’explique par son très bon rapport qualité / prix. Il offre une qualité de filtration suffisante même pour les piscines avec un gros volume d’eau. Et à l’usage, il présente peu de contraintes quand on a appris à l’utiliser et à l’entretenir correctement.

Le rôle d’un filtre de piscine est de permettre à l’eau de conserver sa clarté et son aspect cristallin. La filtration de l’eau n’est pas suffisante à elle seule. Il faut lui adjoindre un traitement chimique pour désinfecter l’eau et lui permettre de rester saine et accueillante pour les baigneurs.

filtre-a-sable-piscine
Un filtre de piscine avec vanne sur le côté (modèle Astra Pool)

Filtre à sable pour piscine : portrait

Le filtre à sable est une cuve que l’on remplit de sable. Il est accompagné d’une vanne multivoie qui permet d’orienter le sens de l’eau dans le circuit hydraulique.

La vanne peut être au dessus du filtre, mais il est préférable de choisir un modèle avec vanne sur le côté pour faciliter la maintenance du filtre et pour permettre un contrôle visuel de l’intérieur du filtre par le dessus sans avoir à l’ouvrir.

Le sable est le filtre, la cuve est juste un contenant

Quand la pompe est en fonctionnement et que la vanne du filtre est en position filtration, l’eau de la piscine entre par le haut de la cuve et passe dans les grains de sable. Le sable draine et retient les impuretés qu’elle contient.

Lorsque l’eau arrive en bas de cuve, la plupart des impuretés qu’elle contenait ont été capturées par le sable. Et l’eau repart vers la bassin, propulsée par la pompe de filtration.

Le sable peut retenir des impuretés quasi invisibles à l’oeil nu

Le sable est reconnu pour sa capacité à retenir les impuretés de plus de 15 à 40 microns d’épaisseur. Ce qui laisse peu de chances à la plupart des micro-organismes de repartir vers le bassin. Mais cela indique aussi qu’il n’est pas capable de filtrer 100% des impuretés. Tous les déchets de taille inférieure repartiront dans le bassin.

La solution la plus courante est alors d’ajouter un agent floculant ou clarifiant dans le bassin pour agglomérer entre elles les particules les plus fines afin de les rendre suffisamment épaisses pour se laisser emprisonner lors de leur prochain passage dans le filtre. C’est une manière de doper le pouvoir filtrant du sable, notamment après un traitement choc lorsque la piscine a été prise par les algues ou que son eau se trouble.

Plus il est âgé et plus son pouvoir filtrant diminue

Les grains de sable perdent de la masse à leur périphérie au bout de quelques années d’utilisation. A force d’être ballottés et frottés les uns contre les autres quand l’eau passe à travers le filtre, les grains de sable s’arrondissent.

C’est un phénomène naturel que vous pouvez aussi observer avec les galets en bord de plage ou de rivière. La conséquence de cette usure naturelle est alors évidente. De plus en plus d’impuretés passent à travers ses mailles.

Il doit être remplacé tous les 5 à 7 saisons

Dans ce cas, la solution est de remplacer le vieux sable par du sable neuf. L’opération n’est pas compliquée mais un peu pénible. Elle prend entre 30 minutes et 2 heures selon le volume de sable à remplacer et l’accessibilité au filtre. C’est une opération à renouveler tous les 5 à 7 saisons. Parfois plus rapidement, si le sable montre des signes de fatigue prématuré. Parfois plus tardivement, si son pouvoir filtrant reste de qualité correcte au delà de ce délai.

Avant d’en arriver au remplacement du sable, il peut aussi être judicieux d’ajouter des diatomées dans le filtre car c’est une matière qui filtre plus fin que le sable (5 à 15 microns).

L’entretien courant d’un filtre à sable

Dans l’intervalle entre la mise en place du sable neuf et son complet remplacement, le sable doit être entretenu. A force d’emprisonner et d’accumuler les impuretés contenues dans l’eau du bassin, il finit par s’encrasser. L’impact direct est la mise sous pression du réseau hydraulique de la piscine. Un peu comme si votre piscine était constipée et qu’il fallait l’aider à évacuer…

Le manomètre est l’indicateur à suivre

Pour savoir si sa piscine est constipée, il faut se fier à la jauge du manomètre. C’est lui qui indique si la pression dans le circuit hydraulique est normale ou un peu trop haute. Ce manomètre est généralement installé sur le haut du filtre.

Lorsque sa flèche monte un peu trop dans le rouge, il est temps de rincer le filtre. Si votre installation n’a pas de manomètre, vous pouvez aussi vous fier au débit au niveau des buses de refoulement. C’est par là que l’eau revient dans le bassin. S’il est poussif ou un peu faiblard par rapport à d’habitude, cela indique généralement que l’eau circule moins bien dans le filtre parce qu’il est encrassé.

Autre indicateur éventuel, le bruit de la pompe, anormalement élevé comme si elle forçait. Mais sur le fond, l’indicateur le plus fiable reste le manomètre. Si vous n’en avez pas, il est judicieux d’en installer un. D’autant plus que c’est simple à faire et que ça ne coûte qu’une poignée d’euros.

Faire un lavage / rinçage du filtre lorsqu’il est encrassé

C’est une opération en 2 temps où vous devez manipuler la vanne multivoie pour modifier le parcours de l’eau dans le filtre. Attention, il ne faut jamais manipuler la vanne multivoie lorsque la pompe est en fonctionnement. Il faut toujours arrêter la pompe avant de manipuler la vanne du filtre.

La première étape consiste à mettre la vanne en position lavage. C’est la position opposée à la marche normale (filtration). Le lavage peut durer plusieurs minutes selon l’état d’encrassement du filtre. En position lavage (backwash), l’eau passe dans le sens inverse. Du bas vers le haut du filtre. Puis s’en va vers l’égout. Le but étant d’envoyer à l’égout les impuretés emprisonnées par le sable.

La deuxième étape consiste à rincer le filtre. Une fois que le sable est lavé, il faut mettre la vanne en position rinçage. L’eau reprend son sens normal de circulation, du haut vers le bas du filtre et s’en va aussi vers l’égout. Le but est de rincer les canalisations.

Si vous sautez cette étape et remettez directement la vanne en position filtration, vous allez renvoyer les impuretés résiduelles directement dans la piscine. Ce serait dommage. Le rinçage ne dure pas plus de 30 secondes. Autant prendre l’habitude de le faire.

Une fois que le sable est lavé et rincé, il ne reste plus qu’à passer à la troisième étape : remettre la vanne en position filtration.

Pour conclure

Le sable est le filtre le plus couramment utilisé en piscine parce qu’il ne coûte pas cher (voir prix sur amazon) et qu’il est fiable et reste efficace pendant de nombreuses années. L’entretien courant du filtre peut paraître un peu obscur au départ. Mais avec un peu de pratique, on se rend vite compte que c’est aussi quelque chose de simple.

Si vraiment vous avez un souci bloquant ou trop dérangeant avec votre filtre à sable, n’oubliez pas que vous pouvez faire appel à une entreprise spécialisée.